Les revendications du Syndicat d’intérêts
locaux de Gasperich a.s.b.l.
dans le cadre des élections communales 2011

 

1. PAP Leemerwee:

l’IVG demande aux autorités communales de réviser la dénomination “PAP Leemerwee – structure d’hébergement à caractère social” ce qui pour les habitants du quartier est beaucoup trop vague. Le vote définitif est encore en suspens. Comme il s’agit d’une restructuration de l’asbl Jongenheem, la dénomination “PAP Leemerwee – Jongenheem” demandé par les autorités étatiques serait appropriée et réelle.
 

2. Prolongation de la rue Hogenberg:

Déjà en 2003, l’IVG s’est prononcé contre la prolongation de la rue Hogenberg. Un boulevard de contournement surdimensionné tel que prévu par les autorités communales prolongeant la rue Hogenberg depuis le Chalet vers le Millewée en traversant la rue Mozart pour joindre le nouveau Pont d’Alsace pour aboutir finalement au nouveau bd de Hollerich (Porte de Hollerich – Gare périphérique de Cessange) est inacceptable pour l’IVG. Ce contournement prévu pour le trafic individuel et les poids lourds diminuerait la qualité de vie des habitants du quartier encore plus avec toutes ces conséquences et nuisances pour la santé.
 

3. Ban de Gasperich:

L’IVG avait demandé début 2010 la présentation des plans du nouveau parc. Ceci lui a été promis à plusieurs reprises mais jusqu’à maintenant le Collège des Bourgmestre et Echevins n’a rien entrepris dans ce dossier. Fait également défaut la présentation des études d’impact sur le trafic ainsi qu’un concept global pour les transports en commun. L’IVG demande aux autorités communales de promouvoir le transport en commun au lieu du transport individuel. L’IVG insiste à ce que les autorités communales veillent sur le bon déroulement des chantiers pendant les prochaines années, de sorte à ce que les habitants du quartier ne soient pas incommodés ni par le trafic des camions ni par les nuisances sonores.
 

4. Fixerstuff :

L’IVG maintient sa position à ce que l’installation définitive de la Fixerstuff ne devrait pas se faire sur le site rue d’Alsace et ceci en référence à l’analyse de site alternatifs élaborés par le groupe de travail composé de représentants de la Ville de Luxembourg, du Ministère de la Santé et de l’Administration des Bâtiments publics et publié dans le rapport définitif du 11 février 2008. Le quartier de Gasperich ne répond nullement à l’Intégration sociale dans des environnement ou quartier existants (Crèche Sieweschléifer, Jongenheem) et ce projet risque à nuire au voisinage immédiat (maintien de la qualité de vie de l’environnement).
 

5. Foyer scolaire:

Par son courrier du 16 novembre 2010, l’IVG avait rendu attentif que la construction du nouveau foyer s’avérerait déjà actuellement trop étroite vu l’accroissement des inscriptions annuelles. Il faudrait considerer également les nouvelles constructions aux lotissements Reht 2 et Wakebierg sans oublier les transactions immobilières des maisons dans l’ancien quartier, où après le départ des personnes âgées, les maisons sont la plupart reprises par de jeunes familles. L’IVG demande à ce que les conteneurs actuellement réservés au foyer scolaire soient maintenus. La demande de l’IVG est restée sans réponse jusqu’à ce jour.
 

6. Entrée de Gasperich à partir du rond-point Gluck à la rue C.W. Gluck:

L’IVG réitère sa demande datant de longues années à ce que l’entrée du quartier à partir du rond-point Gluck à la rue C.W. Gluck soit calmée. Bien que la Police grand-ducale procède à des contrôles périodiques, la rue C.W. Gluck ainsi que la rue B. Franklin sont des rues où le trafic roule à vitesse élevée voire même exagérée.
 

7. L’IVG demande la zone 30 pour toutes les rues du quartier.

 

8. L’IVG se réfère à un courrier du 26 février 2005 adressé aux autorités communales

pour demander la sécurisation du passage à piétons rue Gluck. Jusqu’à maintenant aucune mesure n’a été entreprise pour remédier à cette situation qui met en danger les piétons et surtout les enfants scolaires. Nous demandons à ce que tous les passages à piétons du quartier soient sécurisés de façon identique aux pistes de vélos par exemple.
 

9. Parking à côté de l’église:

Ce terrain fait partie adjacente de l’église et est à réserver aux visiteurs de l’église et du Home St Joseph. Donc un stationnement “longue durée” ne devrait pas être autorisé.
 

10. L’IVG réitère sa demande de 2005 pour demander l’installation d’un miroir de circulation au croisement B. Franklin et Millewee.

Cette demande est toujours en suspens.
 

11. Déplacement du panneau de signalisation à la hauteur de l’embouchure rue Beethoven vers la route d’Esch:

Par sa lettre du 19 novembre 2004, Monsieur le Bourgmestre a informé l’IVG de la décision prise au collège échevinal du déplacement du panneau de signalisation en question vers la route d’Esch. Après les travaux de réaménagement de la rue Beethoven, nous avons pu constater que le panneau se trouvait sur son ancien emplacement et que le panneau “Evitez le quartier” se trouvait au débouché de la rue Plantin aux abords de la route d’Esch. L’IVG demande à ce que le panneau de signalisation soit implanté aux abords de la route d’Esch, de la même façon que les panneaux pour la zone d’activités Cloche d’Or. Pour garantir la qualité de vie des habitants de ce quartier, il serait plus logique de placer le panneau “Evitez le quartier” à l’embouchure de la rue Beethoven.
 

12. Aire de jeux rue Aristide Briand/rue Franz Liszt:

Remplacement du bac à sable par une table de “ping pong” semblable à celle qui existe au parc de Merl Demande de l’IVG du 28 février 2011, restée sans réponse jusqu’à ce jour.
 

13. Aire de jeux:

L’IVG réitère sa demande datant de 2006 pour l’installation d’une aire de jeux pour les enfants de l’ancienne colonie, à savoir les rues Liszt, Clemenceau, Colomb, Wagner, Briand et Gutenberg, similaire à celle de la rue Schaefer.
 

14. Place Sauerwiss:

Lors de la réunion du 26 juillet 2006, Mme Loschetter, échevine, avait informé l’IVG que l’aire de jeux sur la Place Sauerwiss serait liquidée. Un projet élaboré par la VdL pour le réaménagement de cette place serait présenté à l’IVG. L’IVG avait suggéré l’implantation d’un kiosque qui s’apprêterait idéalement pour des concerts ou autres (circulation interdite). Jusqu’à ce jour la demande de l’IVG est restée sans réponse .
 

15. Problèmes d’insécurité:

Le quartier est confronté à des problèmes d’insécurité notamment dans les rues sans issues, aux alentours des écoles et de l’église, dans la Sauerwiss, près de l’asile pour animaux etc. Le quartier est devenu le dernier temps cible pour des effractions.
 

16. Pont d’Alsace:

Les habitants du quartier sont obligés de faire de 20.00 hrs. à 03.00 hrs. un détour, cette restriction ne vaut apparemment pas pour les noctambules fréquentant le quartier de la Gare et plus particulièrement la rue de Hollerich, la rue d’Alsace et la rue Wenceslas.
 

17. Maintien de la cite jardinière, rue Hogenberg.

L’IVG se prononce pour le maintien de la cité jardinière, rue Hogenberg et de prévoir, le cas échéant, un remplacement pour les jardins qui seraient intégrés dans la zone de rétention du nouveau parc.
 

18. L’IVG demande le nettoyage régulier des aires de jeux ainsi que des emplacements où sont installés les conteneurs.

 

19. L’IVG demande aux autorités communales à ce que le règlement de Police soit révisé et que les applications soient strictement surveillées et le cas échéant pénalisées.

 

20. L’IVG approuve à ce que le Collège échevinal reçoit les habitants des quartiers

les mardis matin, mais désapprouve que le Collège échevinal ne cherche pas le dialogue avec les syndicats suite à des réclamations concernant tout le quartier et ceci pour chercher des solutions ensemble avec les habitants du quartier. l’IVG demande plus de transparence et de dialogue.
 

21. L’IVG demande la publication plus rapide des bulletins analytiques ainsi que la publication des rapports des commissions consultatives.

 
Luxembourg, le 02 octobre 2011
Le Conseil d’administration du
Syndicat d’intérêts locaux de Gasperich asbl (IVG)