L’ouverture est prévue pour la rentrée 2017

20 Mai 2014 | Luxemburger Wort

Avec la signature de cet emprunt, I’ELFL est assurée de couvrir les coûts d’investissement qui restent à sa charge, ce qui permet d’entrer avec assurance dans la phase d’appel d’offres du projet. L’ensemble des parties prenantes internes à I’ELFL et ses partenaires, comme le Ministère de I’Education nationale luxembourgeois, la Ville de Luxembourg, les services de l’Ambassade de France, l’Agence nationale pour l’enseignement du français à l’étranger et la maîtrise d’oeuvre retenue pour ce projet se disent motivées pour faire de ce projet la réussite qui réponde aux enjeux pédagogiques et sociaux de ce défi. Grâce à ce prêt, le projet entre dans la phase nouvelle de préparation des appels d’offres qui devrait conduire au début du chantier à la fin de l’année 2014 pour une prise en main des bâtiments prévue à la rentrée 2017.
 
Pour fêter la mise en oeuvre de ce grand projet, une cérémonie de pose de la première pierre aura lieu au début de l’année 2015. Cette manifestation, signant le trait d’union avec la célébration des trente ans du Lycée Vauban, est censée marquer la permanence et l’ambition de la présence française dans le paysage pédagogique du Luxembourg. Véritable lieu de vie, pensé pour le confort des élèves et des enseignants, le nouvel établissement scolaire s’articulera autour de quatre pôles, selon le système d’enseignement français: l’école maternelle, l’école élémentaire, le collège et le lycée. L’école maternelle, de plain pied, comprendra 18 salles de classe, d’exercice et d’enseignement des langues, avec accès direct à une grande cour et un préau. Elle intégrera également des salles de motricité, une bibliothèque, des salles de repos et une cuisine pédagogique. Au-dessus de l’école maternelle se trouveront les locaux de l’école primaire: 33 salles de classe, de dessin, de musique, d’informatique et d’enseignement des langues. Une bibliothèque et un gymnase viennent enrichir les possibilités données aux élèves et aux instituteurs.
 
On y trouvera également une grande cour destinée aux élèves de l’école élémentaire, indépendante de la cour des maternelles et de celles du collège et du lycée. Une autre partie bien distincte du bâtiment abritera le collège et le lycée pour une capacité de 1.500 élèves. A côté des salles de classes classiques et des 17 salles d’enseignement des sciences, un centre de documentation et d’information accueillera les élèves sur leur temps libre, pendant leurs heures d’étude ou lors de séances pédagogiques dispensées par les professeurs documentalistes, en collaboration avec les enseignants de discipline. L’ensemble disposera des outils multimédias les plus performants à la fois pour la communication interne et externe mais aussi comme un instrument de pédagogies tournées vers l’avenir. Cinq gymnases et une salle d’escalade Le collège/lycée fera aussi la part belle aux sports qu’il veut promouvoir, puisque cinq gymnases, une salle d’escalade, une salle de danse et deux salles multi-activités seront construites. Une cuisine de production et des salles de restauration permettront de préparer sur place et de servir plus de 1.200 repas à midi. Enfin, un amphithéâtre de plus de 350 places et une salle des fêtes constitueront un espace événementiel ambitieux. Il offrira aux élèves et aux enseignants les moyens d’organiser des spectacles et des expositions, de promouvoir les arts du théâtre et du cinéma mais aussi d’accueillir des conférenciers ou d’envisager, pour les plus grands, d’y dispenser des cours magistraux. (C.)