La Fixerstuff se fera malgré tout

14 Novembre 2014 | LE QUOTIDIEN

Le tribunal a tranché : le recours de Paul-Wurth n’annulera pas le projet de la Fixerstuff. Mais il va le ralentir. Du nouveau dans l’affaire de la Fixerstuff qui dure depuis des années. Le tribunal de Luxembourg a annoncé officiellement, hier, la décision du tribunal administratif dans l’affaire Paul Wurth SA Luxembourg contre une décision du ministre de l’intérieur et une décision du conseil communal de la Ville de Luxembourg en matière d’urbanisme et aménagement du territoire, dans le cadre du plan d’aménagement général.
 
L’entreprise, qui cherche toutes les failles dans la procédure pour éviter que le centre d’accueil pour toxicomanes devienne définitivement son voisin rue d’Alsace, avait saisi le 27 septembre 2013 le tribunal administratif d’un recours sur des détails techniques qui n’ont pas été effectués dans les règles de l’art (lors de la décision du conseil communal de la Ville de Luxembourg du 4 mars 2013 et de la décision du ministre de l’intérieur et à la Grande Région du 6 juin 2013). Dans un communiqué, le tribunal administratif déclare «ce recours recevable et partiellement fondé, de sorte à annuler ces décisions.
 
Cette annulation ést partielle et ne concerne que l’approbation de la modification de la partie écrite du plan d’aménagement général. Les juges estiment que, dès lors que seulement une modification de la partie graphique du plan d’aménagement général de la Ville de Luxembourg a initialement été prévue et accordée par décision du conseil communal de la Ville de Luxembourg du 8 octobre 2012, il n’est pas admissible que par la suite on introduise encore une modification de la partie écrite du plan d’aménagement général. En effet, selon le tribunal, cette façon de faire prive les administrés de la possibilité de présenter leurs objections contre cette modification à un stade précoce de la procédure d’élaboration de la modification du PAG.»
 
Le tribunal a cependant rejeté le recours dirigé contre l’approbation de la modification de la partie graphique du plan d’aménagement général. En bref, la Fixerstuff pourra bien être construite en dur, puisque le reclassement du terrain est valable.